,

Musée de la Chasse et de la Nature / Villa Kujoyama

« Uramado » – Julie Stephen Chheng et Thomas Pons

02 mai › 14 mai

11:00 › 18:00
 

Musée de la Chasse et de la Nature

62 rue des Archives - 75 003 Paris
(M) Hôtel de Ville, Rambuteau

NOCTURNE
Le mercredi 10 mai jusqu'à 21h30

EXPOSITION
Du mardi 2 mai au dimanche 14 mai 2017
Du mardi au dimanche : 11h - 18h

Accès gratuit sur présentation du programme du Festival

Depuis sa réouverture en 2007, le musée de la Chasse et de la Nature a donné un nouveau cadre aux prestigieuses collections constituées par ses fondateurs. Illustrant l’évolution de la relation entre l’homme et son environnement par la profusion et la diversité des œuvres exposées autant que par un agencement décoratif auquel de nombreux métiers d’art ont concouru, il s’apparente à la demeure d’un collectionneur et se révèle être un lieu propice aux expérimentations artistiques.

Poursuivant son partenariat avec la Villa Kujoyama à l’occasion du Festival du design D’Days 2017, le musée présente le projet Uramado de Julie Stephen Chheng et Thomas Pons. « Uramado » signifie « fenêtre » et « verso » en japonais. Ce mot incarne l’imbrication d’univers en tant que projection mentale.

En travaillant des fenêtres en papier avec la réalité augmentée, les deux créateurs lancent des ponts entre le réel et le virtuel. Julie Stephen Chheng et Thomas Pons sont diplômés de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs. L’un réalisateur de films d’animation et de clips vidéo, l’autre graphiste et auteure de livres transmédias, ils réalisent ensemble des projets mêlant design, image et animation en utilisant la réalité augmentée.

À l’occasion du festival, ils proposent un parcours ludique où le public du musée pourra animer différentes images présentes à travers les salles grâce à une application à télécharger. Un monde onirique se révèle, mêlant réminiscences japonaises à la singulière collection du musée.

villakujoyama.jp

Galerie

Mentions

En partenariat avec les éditions volumiques.

La Villa Kujoyama est l’un des 5 établissements de l'Institut français du Japon. Elle bénéficie du soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, son mécène principal et de l'Institut français. Inaugurée en 1992 à Kyoto, c’est l’unique résidence d’artistes française en Asie. Sa réouverture, en 2014, a été rendue possible grâce au soutien de M. Pierre Bergé.

En lien