, ,

École Camondo & Atelier Artel

« Post-Piper » Du night-club à aujourd’hui, l’ambiance pour transformer nos imaginaires

03 mai › 14 mai

11:00 › 18:00
 

MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS

107 Rue de Rivoli – 75 001 Paris
(M) Palais Royal - Musée du Louvre

VERNISSAGE PUBLIC
Le mardi 2 mai : 19h30 - 21h

NOCTURNES
Les jeudis 4 et 11 mai : 11h - 21h

EXPOSITION
Du 3 au 14 mai 2017
Du mardi au dimanche : 11h - 18h

Fermé le lundi 8 mai

Accès gratuit

Invité par l’école Camondo, Post-Piper est un projet de l’agence Artel dont deux des fondateurs sont diplômés de l’école. Ce dispositif s’est déployé une première fois sur la passerelle de l’école (elle-même aménagée par l’atelier Artel en août 2016) les 27 et 28 janvier 2017. Cette 1ère exposition matérialisait la thématique des imaginaires développée dans le séminaire de recherche de l’école Camondo « Ambiances pour habiter ».

En effet, le projet aborde cette question en puisant dans le récit de l’évolution des premières « boîtes sonores » jusqu’aux Night clubs d’aujourd’hui. Discothèques, Raves party, Clubs, Festivals et tout autre événement collectif ou festif ont participé, par « leurs atmosphères », à la création d’imaginaires collectifs, entre divertissements et revendications. Pour cela, Artel développe une installation interactive, immersive et innovante grâce aux nouvelles technologies et aux objets du quotidien : les smartphones.

Post-Piper se matérialise à travers la conception :

– D’une série d’objets, « les sets », qui mettent en commun et synchronisent des smartphones, grâce à une plateforme en ligne qui permet de créer collectivement son propre événement n’importe où. Selon leur assemblage et leur agencement, « les sets » donnent lieu à différentes typologies d’ambiances. Elles détournent ainsi les usages individuels des smartphones vers de nouveaux usages « communs ». Profitant de la mobilité et de l’autonomie énergétique des smartphones, « les sets » peuvent être déployés dans n’importe quel lieu.

– D’un dispositif de spatialisation sonore (développé par Artel et le collectif Orbe), « pop-up Club », où le visiteur équipé d’un smartphone, d’un « Subpac » et d’un casque, pénètre l’univers sonore d’un club fictionnel dans lequel il peut déambuler et interagir. L’installation projette l’utilisateur grâce à deux applications mobiles développées pour le projet. Elle est augmentée d’entretiens vidéo de spécialistes dont Carlotta Daro, Bastien Gallet et Xavier Boissarie.

ecolecamondo.fr
atelier-artel.fr

Galerie

Mentions

Commissariat : Artel – Développement de l’application : Collectif Orbe – Conseil : François Guéroué – Design sonore : Paul Beri et Paul Dubail / Studio Pbmusic – Réalisation et soutien technique pour le prototype : Studio design Sylvain de Rozevire – Entretiens vidéo : Barbara Portailler et Neal McEanis Blue-Pastèque.

En lien